Étude PACKLINK : 80% des Français influencés par la responsabilité sociétale des marques au moment de l’achat en ligne

Packlink, la plateforme européenne d’envoi de colis, dévoile aujourd’hui une étude sur les différentes habitudes d’achats en ligne des Européens. Il s’agit de la plus grande étude réalisée sur la consommation en ligne, avec plus de 5 000 répondants basés en France, Espagne, Allemagne, Italie et au Royaume-Uni. Ce classement permet de mettre en lumière les grandes tendances du e-commerce, telles que la prise de conscience écologique intergénérationnelle.

News

Environnement : une prise de conscience générale

A l’instar de la COP26, cette étude met en exergue l’engagement des jeunes générations pour l’environnement : une large majorité des 18-30 ans (85 %) affirment être influencés par la responsabilité des entreprises lorsqu’ils réalisent un achat en ligne. Même si cette tranche d’âge mène la tendance, cette prise de conscience est bien intergénérationnelle, puisque 82 % des 30-40 ans font également attention à ce critère lors de leurs achats. La population âgée de plus de 55 ans, bien qu’en dessous de la moyenne nationale, reste sensibilisée à 71 %.

Les habitudes d’achat des Français passées au crible 

Parmi les enseignements à tirer, l’étude démontre que les Français font majoritairement leurs achats en ligne pendant la période de Noël (40 %) et durant les périodes de soldes (20 %), suivie par la période du Black Friday (12 %). Les deux derniers mois de l’année concentrent donc plus de la moitié des achats annuel réalisés sur internet. 

« A Noël dernier, nous avons enregistré une augmentation de 36 % des achats en ligne. L’effet de la pandémie sur ce comportement est indéniable. Mais cette dernière étude souligne à quel point ces nouvelles habitudes s’ancrent de manière pérenne dans nos usages », indique Ben Askew-Renaut, co-fondateur et PDG de Packlink.

Certaines données révèlent aussi la préférence des consommateurs pour les grandes marketplaces : 4 Européens sur 5 se rendent en premier lieu sur des plateformes comme Amazon, La Redoute ou Aliexpress, par opposition aux petits commerces en ligne (6 %).   

« Le secteur du e-commerce est un phénomène en croissance sur le marché français et 2021 a été indéniablement l’année de la consolidation. Concernant 2022, nous pouvons prévoir, parmi les grandes tendances, une forte augmentation du taux de présence en ligne des petites et moyennes entreprises », conclut Sophie Bernard, COO chez Packlink

Niveau budget, plus de la moitié des consommateurs français (54 %) dépensent en moyenne entre 30 et 100 € par mois en ligne, tandis qu’ils sont 23 % à dépenser entre 100 et 300 € par mois. Ce sont par ailleurs les 31-40 ans qui dépensent le plus sur internet : 62 % d’entre eux réalisent des achats de 30 à 100 € par mois. C’est en région PACA que les consommateurs dépensent le plus : près de 30 % dépensent entre 300 à 500 € en ligne par mois. Les produits les plus achetés en ligne concernent la mode et les accessoires (68 %), la technologie (56 %), les livres (37 %) et les produits de pharmacie/parapharmacie (25 %). 

Les différences inter-pays européens

Parmi les différences majeures relevées par l’étude entre la France et ses voisins, les Français se montrent plus dépensiers (27 % dépensent plus de 100 € par mois), suivis de près par les Allemands (26 %), tandis que les Espagnols sont 43 % à dépenser moins de 50 €. La France se différencie également par la concentration de ses achats durant la période de Noël (40 %), soit près du triple de l’Allemagne (14 %) et plus du double de l’Espagne (20 %) et de l’Italie (18 %).